Selon la fameuse histoire de la Genèse, l’humanité, encore unie à l’époque et qui parlait alors une seule langue, tenta de construire une ville et une tour – la tour de Babel – assez haute pour atteindre les cieux. Cet effort a été stoppé par le Dieu biblique, et le discours de l’humanité a été confondu afin que les hommes ne puissent plus se comprendre mutuellement, donnant naissance aux milliers de langues que nous avons aujourd’hui.

Après une avance rapide de quelques milliers d’années jusqu’en 1997, une langue domine 80 % de toutes les pages du World Wide Web – l’anglais. À l’époque, il était facile de penser que l’humanité s’unirait encore une fois sur le dos de cet incroyable réseau de communications.

Internet languages

Mais vingt ans plus tard, en 2017, le Web anglais ne représente plus qu’environ 30 % de l’ensemble du contenu. Et comme encore plus personnes se connecteront en ligne avec leurs smartphones dans les années à venir, le Web reflétera de plus en plus les barrières fondamentales des langues.

Internet languages 2017

L’anglais s’est peut-être propagé à travers le monde au cours des deux derniers siècles, mais les chiffres montrent que les entreprises et les organisations qui souhaitent bénéficier d’un monde globalement connecté devront être polyglottes.

La communication est le fondement du commerce, de la culture et des civilisations. Si nous voulons apprécier et comprendre l’autre, nous aurons besoin d’un système de communication qui transcende les frontières, les fuseaux horaires, les marchés économiques et les langues.

Mais ce problème est loin d’être simple à résoudre. Nous croyons que la traduction telle qu’elle existe actuellement n’est pas la solution – elle fait partie du problème. La Traduction Automatique seule manque de qualité, et la traduction professionnelle demande des compétences non mesurables pour interpréter ce qui est jugé comme étant “traduisible”.

Human quality translation

Avant Unbabel les seules options étaient d’ignorer les clients, de répondre dans une langue qu’ils pourraient ne pas comprendre, ou de dupliquer les processus d’affaires en investissant des millions dans des équipes natives dédiées.

Alors, qu’apportons-nous sur la table ?

Unbabel combine deux tendances massives dans la technologie – l’intelligence artificielle et la possession d’un smartphone – pour créer une solution qui évolue et maintient la qualité d’un contact humain.

Unbabel translation

En exploitant la puissance de l’apprentissage de la machine et une communauté mondiale de 40 000 Unbabelers, nous devenons le cœur des communications multilingues, en aidant les entreprises à adapter leurs conversations avec leurs clients dans 28 langues.

Translation pipeline

Nous voyons Unbabel comme faisant partie intégrante de l’infrastructure d’Internet ; celui dont les entreprises peuvent tirer parti, ce qui ouvre de nouveaux marchés et les aide à atteindre de nouveaux clients.

Nous accélérons la transition vers un monde sans barrières de langue en permettant des traductions fiables, transparentes et évolutives entre les entreprises et leurs clients.

Nous voulons ouvrir de nouvelles formes de contenu qui, autrement, serait trop long et trop coûteux à traduire, et nous voulons le faire en parallèle sur des dizaines, des centaines, voire des milliers de langues.

Nous voulons permettre à chacun de comprendre et d’être compris dans toutes les langues.

Nous construisons une compréhension universelle.